Investir en loi Pinel pour réduire ses impôts

La loi Pinel permet de réduite sa facture au Trésor Public. Comment ? En investissant dans un bien immobilier neuf destiné à la location. En échange, le contribuable bénéficie d’une réduction d’impôt proportionnelle au prix de revient du logement. Mais jusqu’à quelle somme peut-on prétendre et cela est-il vraiment avantageux ?

Les différents taux de réduction d’impôt

En investissant en loi Pinel, vous pouvez économiser jusqu’à 63 000 €. Le dispositif prévoit en effet de « récompenser » les contribuables à la hauteur de leur investissement. Celui-ci doit être opéré selon un double plafond, à savoir pas plus de deux logements par an et dans une limite de 300 000 € et de 5 500 € le mètre carré.

investissement Pinel

L’avantage fiscal s’applique ensuite en fonction de la durée de location sur laquelle le propriétaire s’est engagé. Elle peut être de 6 ou 9 ans. Et peut être renouvelée une fois de 3 ans, soit une durée maximale de 12 ans. Les taux de réduction d’impôt sur le revenu sont les suivants :

Soit une économie de 63 000 € sur 12 ans pour un investissement maximal de 300 000€.

Les avantages du dispositif

La loi Pinel est une mesure qui encourage l’investissement locatif. Ainsi, en louant votre bien, vous percevez des loyers, lesquels vont s’ajouter à l’avantage fiscal et participer à rembourser l’emprunt. Les banques par ailleurs sont souvent plus enclines à accompagner ce type de projet, dans la mesure où l’aide de l’Etat est substantielle. Qui plus est, au terme de la période de location et une fois le crédit bancaire remboursé, vous pouvez profiter des loyers comme compléments de revenus.